Laurie Tremblay

Mon petit coin de paradis
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une humiliation pour deux

Une humiliation pour deux - Laurie Tremblay

Je suis de nature très possessive, et par conséquent, je suis également très jalouse. J’ai essayé de faire des efforts pour tenter de l’être un peu moins, mais il n’y a rien à faire. Thomas est un homme tellement simple et si gentil, qu’il est apprécié de tous, c’est tout à fait normal qu’on lui tourne autour. Je trouve cependant que pour certaines femmes, elles ressentent plus qu’une simple appréciation. Et ce n’est pas sans raison que je dis cela. Chaque fois que nous allons dans une réception, ou dans une cérémonie, je surprends toujours quelques femmes en train de raconter ses exploits, ses merveilles, ses qualités, comment il est bien bâti, et certaines le dévorent même des yeux en s’adressant à lui. Alors, vous comprendrez que je sois plus que jalouse. Un homme reste un homme, il ne faut  pas l’oublier. Il suffit d’un rien pour réveiller ses instincts. Je sais que Thomas est fidèle, du moins, je n’ai jamais pu constater la moindre preuve de son infidélité. Mes amies ne cessent de dire que le désavantage d’épouser un homme qui a tous les atouts. C’est que presque toujours, on ne peut le garder pour soi, et qu’il est possible qu’on le partage avec d’autres femmes. Elles ne font que remuer le couteau dans la plaie. Si elles voulaient me rendre verte de jalousie, alors c’est réussi. Par moment, devant certaines situations déplaisantes, j’ai du mal à garder mon sang-froid. Une fois, j’ai giflé l’assistante d’un des associés de mon mari, parce que je l’ai surpris en train de lui voler un baiser. Cela lui a coûté un partenaire et un contrat. Depuis ce jour, je suis une thérapie pour apprendre à me contrôler. J’étais loin d’être fière ce que j’ai fait, et Thomas encore moins. Je l’ai humilié devant tout le monde. C’est  lui qui a raison, je dois apprendre à lui faire plus confiance, même si des jolies femmes jeunes et séduisantes lui tournent autour. Et c’est là qu’est le plus grand de mes soucis. Malheureusement, la couperose rend mon visage moins agréable à regarder, à toucher encore moins. Et je ne peux vraiment pas en vouloir à mon époux, si jamais il voulait être en compagnie d’une femme qui est plus jolie à regarder. Je me demande où est-ce qu’on peut trouver des spécialistes de cette pathologie, qui risque à la longue, de porter atteinte au bien-être de notre couple.

 

The author:

author

Écrivaine, journaliste et blogueuse, Laurie Tremblay saura vous plonger dans son univers. Après la publication de son premier essai, elle acquiert une certaine notoriété et se tourne vers le web 2.0. Tous en animant son blogue, elle participe aussi à la rédaction de plusieurs sites, où elle anime entre autre les rubriques santé et bien-être.