Laurie Tremblay

Mon petit coin de paradis
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une malchance après l'autre...

Une malchance après l'autre... - Laurie Tremblay

Si j’avais écouté mes messages, ce soir-là, je n’aurais jamais eu de telles aventures. J’étais partie pour prendre un apéritif chez ma cousine Amélie. Malheureusement, je n’ai pas eu son message qui m’expliquait qu’elle devait s’absenter en urgence, du fait d’une inondation dans sa maison de campagne. Sans le vouloir, j’avais baissé la sonnerie de mon téléphone. Elle avait, pourtant, insisté et j’avais trois appels de sa part auxquels je n’avais pas répondu. Je n’étais pas bien organisée, à ce moment-là, car je venais de déménager. Je n’avais pas encore pris les habitudes que j’ai maintenant. De plus, ce changement de domicile en entraîna d’autres et j’ai décidé que maintenant, je devrais trouver quelqu’un pour s’occuper de ma planification financière Québec. J’ai aussi acheté une automobile. Jusque-là, je n’en avais jamais eu besoin. Toutes ces nouveautés ont fait que, pendant quelques semaines, j’étais moins bien organisée.

J’avais pris un bouquet de fleurs pour ma cousine. Lorsque j’ai vu qu’elle n’était pas chez elle, que j’ai écouté ses explications qu’elle avait enregistrées sur ma boîte vocale, j’étais désemparée. Je venais de conduire pendant trente minutes pour trouver une porte fermée. Je m’apprêtais à démarrer et à retourner chez moi, quand un véhicule m’a percutée. Le choc m’a coupé le souffle. Heureusement, j’étais arrêtée. Ma portière était rayée et bosselée. Je n’avais pas encore retrouvé ma respiration quand une tête s’est collée à ma fenêtre. La personne à laquelle elle appartenait, un homme, criait. Il semblait anxieux. J’ai tenté d’ouvrir la bouche, mais je n’arrivais pas à m’exprimer. J’avais été choquée par cet accident. Très vite, mon esprit se réveilla et j’ai pu rassurer le conducteur imprudent. Il insista pour attendre avec moi, le temps que la police arrive et que l’on fasse faire un rapport, ainsi que pour attendre qu’une remorqueuse arrive, afin que ma voiture soit remorquée jusque chez le professionnel.

Je ne pouvais pas refuser son aide. J’ajoute que, mon état de choc passé, j’étais un peu en colère contre lui. Il m’expliqua la situation qu’il avait affrontée. Une ombre était passée sur l’asphalte et il avait tout fait pour l’éviter. C’était un chat, qui avait eu la vie sauvée. L’animal avait disparu entre deux maisons, Il l’avait bien vu. Il n’avait pas pu maîtriser son véhicule et il en était désolé. Lorsque je suis arrivée devant chez moi, soulagée à l’idée de rentrer dans ma demeure, j’ai constaté que j’avais oublié mes clés dans mon vide-poche. Seule Irène, ma sœur, en avait un double et elle n’était pas chez elle. Quand ça va mal !!!

 

The author:

author

Écrivaine, journaliste et blogueuse, Laurie Tremblay saura vous plonger dans son univers. Après la publication de son premier essai, elle acquiert une certaine notoriété et se tourne vers le web 2.0. Tous en animant son blogue, elle participe aussi à la rédaction de plusieurs sites, où elle anime entre autre les rubriques santé et bien-être.